Mots tiers cédés

Encore un satellite venu nous rappeler ce temps technologique où la conquête se fait sur le dos de nos âmes ?

Ou est-ce une planète au surnom bucolique qui guide les marcheurs sur la voie de leurs cœurs ?

Elle scintille comme j’oscille entre le désarrois d’entendre partout la voix de ce fieffé Panurge et l’indicible joie de partager la foi du vivant qui s’insurge.

Quand le destin des foules étouffe son vacarme sous le silence du ciel, mon cœur baisse les armes, se souvient de tes mots, en déguste le miel.

Rien n’existe hors de ce que l’on entend ; le chemin se trace sous l’envie qu’on lui tend.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s