Cette nuit il fait plein jour. Dehors.

La lune a paru, tangerine,

Relais lissé du couchant,

Bref rappel touchant

De ce qui soulevait ma poitrine.

Un projecteur l’a remplacée,

Une poursuite blanche, glacée

Jetant son jugement cru

Sur nos rêves perdus.

HMB 21/03/19

Image : cliché téléphonique de ma fille Armelle

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s