Intemporel

Ton parfum filtre les couleurs :

Devant mes yeux hésitent

La joie et la douleur.

Consensuel, le vide

Se dévoue.

Fidel au rendez-vous.

Le passé n’aura pas lieu.

L’avenir fait de son mieux

Pour oublier ce qu’il ignore

Et fabriquer le décor

Sans l’histoire.

J’ai ton parfum devant les yeux,

Incrédule au réel

Je rêve à l’inexistentiel.

Jetons, pars, « fin » devant les yeux.

Dix et dix : vingt

Dit c’est dit : vain

Disait divin.

L’influx infuse,

Adieu ma muse.

Bonne nuit.

HMB 2019

3 réflexions sur “Intemporel

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s