Le givre a pris, cette nuit

Le givre a pris cette nuit,

Il a pris le décor

Dans son filtre étouffé.

Lors, au petit matin,

L’éveil est incertain.

Un livre conte la vie,

Il raconte encore

Des élans étouffés.

Lors, au petit matin,

L’éveil est incertain.

Elles sont longues, longues les années

Pour qui n’a pas le courage d’aimer.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s