Singeant l’hymne

Donne-moi ta plume, demand’un poisson

A l’oiseau à plumes qui sentait très bon,

ponds pas trop vite, lui dit sa maman,

Réparer une plume, ça prend un moment.

Mijotant cela, le poisson bulla

Mira, miroitant, les eaux d’océan.

Fabuleuse histoire, tu n’vas pas le croire

Effacé d’ma mémoire, j’ai perdu l’début…

Solution facile, je vais inventer

Un solo volubile pour une tasse de thé.

La canne tomba, le caneton : « Oh!

Maman, où tu vas ? Descends de là-haut ! »

Si nous revenions à notre poisson ?

Merci tout va bien, c’est lui qui sent bon.

HMB, bêtises, 2010

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s