Soleil

Le grand soleil qui arrête le temps, allège l’air, gazouille nos yeux est entré dans mon cœur amoureux de l’amour, insensible au regret, étranger à l’espoir, irradié de douceur, tendu vers la joie, ignorant son absence, sourd aux ombres, incapable de peur, n’aspirant à rien d’autre qu’aspirer toujours.

 

Hélène Marthe  Bourgeais 2019

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s